News

April 2015

 

Conséquences

Conséquences   Darren Williams

La morte a les yeux de sa sœur disparue. Gibson s’abrutit d’alcool mais ne peut oublier cette adolescente retrouvée dans une maison abandonnée. Elle fuyait Angel Rock, ville désertée aux confins du bush australien. La commune dévore ses enfants depuis longtemps. Ils meurent sans explications. Gibson remue le passé des jeunes sacrifiés. La chaleur trouble se peuple de fantômes…

Pondichéry, à l'aurore

Pondichéry, à l’aurore  Aliette Armel

Sir Gerald Manding, récent prix Nobel de littérature, a disparu sur la grève, à Pondichéry. Claire, qui accompagnait l’homme de théâtre anglais depuis la cérémonie de remise des prix à Stockholm, tente de comprendre.
Elle découvre alors les étonnants personnages qui entouraient l’écrivain : Louise Berthon, l’épouse de Gerald, actrice du film qui a assuré leur renommée internationale et qu’une étrange aphasie tient désormais à l’écart des scènes de théâtre ; Charles Carrois du Réau, l’ami d’enfance toujours dévoué et qui, de son poste à l’ambassade de Stockholm, a beaucoup oeuvré pour que Gerald obtienne le Nobel ; Léonore Carrois du Réau, qui à plus de 80 ans exerce toujours son emprise sur le clan familial franco-anglais ; Gaspard, son fils, parti à Pondichéry à la suite du premier acte d’une tragédie familiale qui continue de les hanter.
Au fil d’un récit qui, de Stockholm à Pondichéry, invoque Tagore, Camus ou Virginia Woolf, mais aussi la médecine et la spiritualité indienne ainsi que la symbolique des fleurs, les jeux d’influences s’inversent, les parcours se révèlent initiatiques, les personnages s’ouvrent à eux-mêmes et aux autres. Et même la mort s’apprivoise.

Cinq jours

Cinq jours  Douglas Kennedy

Dans le Maine, de nos jours. A 42 ans, Laura Warren sent qu’elle est à un tournant de sa vie. Depuis quelques temps, cette technicienne en radiographie, au professionnalisme et au sérieux loués par tous, se surprend à être de plus en plus touchée par la détresse de ses patients. Elle ne trouve pas beaucoup de réconfort à la maison : son mari est sans emploi depuis 19 mois ; son fils, artiste dépressif, se morfond depuis sa rupture amoureuse et sa fille s’apprête à partir à l’université.
Aussi voit-elle dans cette conférence à Boston une parenthèse bienvenue, sans imaginer que ces quelques jours vont bouleverser à jamais son existence… Richard Copeland est lui aussi en pleine confusion. A l’étroit dans un mariage contracté par dépit plus que par amour, incompris par une femme.

Un jour je m'en irai...

Un jour je m’en irai sans en avoir tout dit   Jean d’Ormesson de l’Académie française

Non pas suite mais peut-être complément du précédent roman, ce livre-ci se décline en trois parties et chacune correspond à une question ou à un constat que tout esprit un peu affuté pose. Un roman de société : « Tout passe. » Nous vivons une époque de transition, les livres, la famille, les mœurs, les frontières, les monnaies jusqu’à la religion. Tout se sait puisque, par la Toile, chacun est immédiatement informé du sort de tous. Pour illustrer ce propos, se déroule une histoire sentimentale contemporaine ou un bouddhiste milliardaire et communiste fait irruption dans une famille traditionnelle. Un roman d’amour : « Rien ne change. » Un écrivain cherche sa voie et il ne s’en sort que par l’amour d’une femme, Marie. Il se donne à elle qui le rend à lui-même. L’amour est plus important que la littérature et que tout le reste. Il ne consiste pas à se regarder dans les yeux mais à regarder le monde ensemble. Le spectacle du monde entraîne leur étonnement et leur admiration, qui sont à la racine de toute connaissance. Le roman de société s’est changé en roman d’amour, qui lui-même va se changer en roman de l’univers.
Un roman de l’univers : « Il y a au-dessus de nous quelque chose de sacré. » Au grand-père – désormais classique – de l’auteur, à Pama le bouddhiste, à Marie, s’ajoute Dieu comme un des principaux personnages du livre. Car comment peut-on parler d’autre chose que de Dieu ? Suit une petite histoire de l’humanité par ceux qui l’ont pensée et faite : les philosophes et les scientifiques. Un combat s’est engagé entre Dieu et la science. La position de l’auteur, catholique et agnostique, est de laisser ses chances à Dieu.  Ce livre est aisé et profond. On y retrouve ce qui a fait le succès des précédents ouvrages : la foi en la littérature, l’importance des sentiments, l’absence d’illusions, le goût du bonheur, la recherche de la vérité. Le tout comme soulevé par la grâce d’un style et d’une écriture ailée.

Les perroquets de la place d'Arezzo

Les perroquets de la place d’Arezzo  Eric-Emmanuel Schmitt

Autour de la place d’Arezzo, où les grands platanes ont été envahis par les perruches et les perroquets, vit une des populations les plus huppées de Bruxelles. S’y croisent, dans un voisinage élégant et contrasté, le fonctionnaire et l’étudiant, le bourgeois et l’artiste, la poule de luxe et la veuve résignée, mais aussi la fleuriste et l’irrésistible jardinier municipal. Des couples, des solitaires, humbles ou orgueilleux, conquérants ou vaincus, comme partout dans le monde.

Tous gouvernés par leurs passions, leurs désirs, leurs fantasmes amoureux et sexuels. Jusqu’au jour où leur parvient une lettre, anonyme, identique, mystérieuse, qu’une colombe, et non point un corbeau, leur aurait adressée. Comme une bombe à retardement. “Ce mot simplement pour te signaler que je t’aime. Signé: tu sais qui”. Et chacun de s’enflammer, de rêver, d’y voir une promesse, un bonheur attendu, une blague, une menace.

On peut imaginer, pour le meilleur et pour le pire, le fatal enchaînement d’espoirs, de déceptions, d’embrouilles et de drames qui s’annoncent…

AYA tome 6

AYA de Yopougon Marguerite Abouet, Clément Oubrerie

A Yopougon, comme à Paris, les histoires se dénouent, les vérités éclatent et chacun va devoir faire face à son destin. A commencer par Aya, qui a toujours un compte à régler avec son prof de biologie, le harceleur. Mais toutes les vérités sont-elles bonnes à dire et les histoires toutes réglées ?

le-pagne-bleu

Le Pagne bleu  Jocelyne Sauvard, Christian Epanya

Alors que Célia vit en Afrique une enfance heureuse, entre sa maman au pagne bleu et son papa aux yeux clairs, elle est contrainte à la séparation et à l’exil. En France, près de sa mère blanche, Célia n’oubliera pas sa maman noire. L’amitié et la rencontre avec un petit cheval l’aideront à grandir… Une histoire d’aujourd’hui où point l’espoir.

le ranch tome 1

Le Ranch Tome 1 Orage… et désespoir  Collectifs

Léna, Anaïs, Angelo et Hugo, quatre copains passionnés d’équitation, vivent des aventures extraordinaires en Camargue. Leur endroit secret : Le Ranch, un lieu magique dans lequel ils évoluent avec leurs chevaux en toute liberté. Découvre deux histoires romanesques, pleines d’humour, où la jalousie côtoie l’amour, où l’amitié est essentielle dans la vie… Tu rêves de grandes chevauchées dans une nature sauvage magnifique, alors cet album est pour toi.

Rani Tome 5 Maîtresse

Rani Tome 4 Maîtresse  Van Hamme, Alcante, Valles

Condamnée pour un crime qu’elle n’a pas commis, Jolane est expédiée aux Indes. Devenue Jeanne Dubois, elle est vendue à une tenancière de maison close qui entend bien la mettre au pas. Mais « Jeanne » ne l’entend pas de cette oreille : avec l’aide d’Indra, une splendide Indienne qui est devenue sa confidente, Jolanne parvient à prendre la place de Madame Rose, et se retrouve ainsi la nouvelle patronne de la maison de plaisir. Mais le passé de Jolanne refait alors doublement surface !

Retour au Congo

Retour au Congo  Yves H, Hermann

Belgique, fin des années 20. Le corps d’Évariste Brancard est retrouvé noyé dans un canal de Bruxelles. Rémy Georget, journaliste au quotidien “Le Matin”, découvre qu’un membre de sa famille, son oncle Célestin, reclus au Congo, est lié à la victime. Il parvient à persuader M. Lingot, conservateur du musée du Congo belge, d’embarquer sur un paquebot avec lui pour la colonie dans l’espoir d’y retrouver cet oncle oublié.

Mais, à bord, Lingot est retrouvé poignardé et c’est Rémy, surpris sur le lieu de crime, qui est accusé ! Parvenant à s’enfuir in extremis au débarquement, il va découvrir que ces meurtres successifs ont en réalité un lien avec les violences commises par les pionniers au Congo sous Léopold II… Avec Retour au Congo, Hermann et Yves H. nous plongent dans l’Afrique des années 20 et les heures sombres de la colonisation belge.  Un one shot en forme de véritable hommage aux grandes BD d’aventure des années 50 et 60.