News

January – February 2018

Le dernier des nôtresUne histoire d’amour interdite, à l’époque où tout était permis

PRIX DE L’ACADÉMIE FRANCAISE

Adelaïde de Clermont-Tonnerre

« La première chose que je vis d’elle fut sa cheville, délicate, nerveuse, qu’enserrait la bride d’une sandale bleue… » Manhattan, 1969 : un homme rencontre une femme.
Dresde, 1945 : sous un déluge de bombes, une mère agonise en accouchant d’un petit garçon.
Avec puissance et émotion, Adélaïde de Clermont Tonnerre nous fait traverser ces continents et ces époques que tout oppose : des montagnes autrichiennes au désert de Los Alamos, des plaines glacées de Pologne aux fêtes new-yorkaises, de la tragédie d’un monde finissant à l’énergie d’un monde naissant… Deux frères ennemis, deux femmes liées par une amitié indéfectible, deux jeunes gens emportés par un amour impossible sont les héros de ce roman tendu comme une tragédie, haletant comme une saga.
Vous ne dormirez plus avant de découvrir qui est vraiment « le dernier des nôtres ».

De quel amour blesséeRéflexions sur la langue française

PRIX FRANÇOIS MAURIAC

Alain Borer

Qu’est-ce qui constitue le projet d’une langue, en quoi la langue française est-elle à nulle autre pareille ? Comment croire et comprendre qu’elle disparaît sous nos yeux à une telle vitesse, et avec elle une civilisation ? Ces pages s’attachent à identifier un héritage collectif inestimable, à donner la mesure d’un trésor. Ecrites dans un style délié et jubilant, elles se lisent non comme un éloge ou une célébration, mais comme une suite de dévoilements par lesquels se révèle la richesse d’un français que nous utilisons en sous-régime, inconscients le plus souvent de ses immenses possibilités.
Le lecteur, hautement réjoui par l’éblouissante érudition de ce texte, trouvera, plus que la description d’un désastre à venir, un chant d’amour à notre langue, qui se pose aussi en œuvre de salut public.

Un long silence 

Mikal Gilmore

Fabrice Pointeau (Traducteur)

Gilmore, un nom entaché du sceau de la malédiction aux États-Unis. En 1976, le fils aîné, Gary, en prison pour meurtre, exige que l’Utah rétablisse la peine capitale. Cinq balles lui arrachent le cœur. Mikal, le cadet, veut comprendre. Il enquête sur sa famille, berceau de haine, violence et folie, enracinée chez les mormons, et en dévoile les secrets infâmes, comme une tentative pour exorciser le Mal.

« Une furieuse aventure littéraire. » Télérama

Soudain, seuls

Isabelle Autissier

Un couple de trentenaires partis faire le tour du monde. Une île déserte, entre la Patagonie et le cap Horn. Une nature rêvée, sauvage, qui vire au cauchemar. Un homme et une femme amoureux, qui se retrouvent, soudain, seuls. Leurs nouveaux compagnons : des manchots, des otaries, des éléphants de mer et des rats. Comment lutter contre la faim et l’épuisement ? Et si on survit, comment revenir chez les hommes ? Un roman où l’on voyage dans des conditions extrêmes, où l’on frissonne pour ces deux Robinson modernes. Une histoire bouleversante.

Promenades avec les hommes

Ann Beattie

Anne Rabinovitch (Traducteur)

Attiré par ce qui brille, le prédateur fond sur sa proie. Jane, fraîchement diplômée de Harvard, connaît la renommée lorsqu’elle est interviewée par le New York Times. Elle rencontre alors Neil, professeur entre deux âges, séducteur invétéré. Et l’amour frappe, fort. Jane quitte tout pour le suivre et vit dans l’ombre de son mentor. Un jour, il disparaît. Elle ne le reverra jamais. A-t-elle rêvé ?

L’ivresse du kangourouEt autres histoires du bush

Kenneth Cook

Mireille Vignol (Traducteur)

Que faire quand un kangourou prend accidentellement goût à la bière et se réveille furibard avec une grosse gueule de bois ? Où fuir quand une autruche, à laquelle vous avez imprudemment volé son oeuf pour la science, vous poursuit pour vous étrier ? Kenneth Cook revient au mieux de sa forme avec quatorze nouvelles mésaventures aussi hilarantes qu’absurdes.
C’est à se demander ce que ces créatures du bush ont après lui !

Le complexe d’Eden Bellwether

Benjamin Wood

Renaud Morin (Traducteur)

Cambridge, de nos jours. Un soir, en passant dans le campus après le travail, Oscar, aide-soignant, est attiré par les sons de l’orgue provenant de la chapelle de King’s College. Subjugué malgré lui, il ne peut maîtriser un sentiment d’extase. Dans l’assemblée, une jeune femme capte son attention. Iris n’est autre que la soeur de l’organiste prodige, Eden Bellwether. Introduit par Iris dans leur cercle d’amis, Oscar va découvrir la passion exclusive d’Eden pour la musique baroque et ses conceptions étranges sur l’usage hypnotique se son art.
Un premier roman magistral sur les frontières entre génie et folie, la manipulation et ses jeux pervers.

Le Club des Incorrigibles Optimistes

PRIX DES LECTEURS DU LIVRE DE POCHE

Jean-Michel Guenassia

Michel Marini avait douze ans en 1959. C’était l’époque du rock’n’roll et de la guerre d’Algérie. Lui, il était photographe amateur, lecteur compulsif et joueur de baby-foot au Balto de Denfert-Rochereau. Dans l’arrière-salle du bistrot, il a rencontré Igor, Léonid, Sacha, Imré et les autres. Ces hommes avaient franchi le Rideau de fer pour sauver leur peau. Ils avaient abandonné leurs amours, leur famille, trahi leurs idéaux et tout ce qu’ils étaient.
Ils s’étaient retrouvés à Paris dans ce club d’échecs d’arrière-salle que fréquentaient aussi Kessel et Sartre. Et ils étaient liés par un terrible secret que Michel finirait par découvrir. Cette rencontre allait bouleverser définitivement la vie du jeune garçon. Parce qu’ils étaient tous d’incorrigibles optimistes.

La fin de l’éternité

Isaac Asimov

Michel Ligny (Traducteur)

Claude Carme (Traducteur)

Promu au rang de Technicien dans la hiérarchie de l’Eternité, Andrew Harlan est chargé de manipuler les réalités temporelles, pour le bien de l’Humanité. Au cours de sa mission, il rencontre la curieuse Noÿs Lambent, une “Temporelle”, quoique éternelle coquette, suivant la mode du 482e siècle. Se mêlent alors, dans une quête éperdue, désir de temps et désir d’Eternité. Mais Harlan peut-il protéger Noÿs des changements de réalité sans défier les lois qu’impose l’Eternité aux Temporels ? Ne signe-t-il pas ainsi la fin des “Eternels” ? Avec ce roman, Isaac Asimov nous offre une grande histoire d’amour, aux prises avec l’Eternité, et le plus inattendu des préludes au cycle de Fondation.

Derrière la porte 

Sarah Waters

Alain Defossé (Traducteur)

Londres, 1922. Frances vit encore avec sa mère. Endettées, elles prennent des locataires, mais l’arrivée de Lilian et Leonard Barber va bousculer leur existence. La « vieille » fille et la jeune épouse nouent une relation inattendue, découvrant des plaisirs qu’elles croyaient interdits. Bientôt elles rêvent de fuir ensemble. Avant que Lil tombe enceinte, et qu’on assassine Leonard…

Tissant fresque sociale et sentimentale, l’auteure de Caresser le velours offre un mélodrame sensuel et envoûtant, et un remarquable portrait de femmes.

« Toujours avec un raffinement consommé, Sarah Waters fait monter le suspense et la tension érotique avec une exquise lenteur. Aussi efficace qu’élégant. »
Les Inrockuptibles

Délivrances

Toni Morrison

Christine Laferrière (Traducteur)

Bride est une femme magnifique. La noirceur de sa peau lui confère une beauté hors norme. Pourtant, elle a aussi été un choc à sa naissance pour ses parents. La jeune fille est prête à tout pour gagner l’amour de sa mère, même à commettre l’irréparable. Au fil des années, Bride connaît doutes, succès et atermoiements. Mais une fois délivrée du mensonge et du fardeau de l’humiliation, elle saura se reconstruire et envisager l’avenir avec sérénité.
Dans son onzième roman, qui se déroule à l’époque actuelle, Toni Morrison décrit sans concession des personnages longtemps prisonniers de leurs souvenirs et de leurs traumatismes, et signe une oeuvre magistrale et puissante.

De l’inégalité parmi les sociétésEssai sur l’homme et l’environnement dans l’histoire

Jared Diamond

Pierre-Emmanuel Dauzat (Traducteur)

Pourquoi une telle domination de l’Eurasie dans l’histoire ? Pourquoi ne sont-ce pas les indigènes d’Amérique, les Africains et les aborigènes australiens qui ont décimé, asservi et exterminé les Européens et les Asiatiques ?
Cette question cruciale, les historiens ont renoncé depuis longtemps à y répondre, s’en tenant aux seules causes prochaines des guerres de conquête et de l’expansion du monde industrialisé. Mais les causes lointaines, un certain usage de la biologie prétend aujourd’hui les expliquer par l’inégalité supposée du capital génétique au sein de l’humanité.
Or l’inégalité entre les sociétés est liée aux différences de milieux, pas aux différences génétiques. Jared Diamond le démontre dans cette fresque éblouissante de l’histoire de l’humanité depuis 13 000 ans. Mobilisant des disciplines aussi diverses que la génétique, la biologie moléculaire, l’écologie des comportements, l’épidémiologie, la linguistique, l’archéologie et l’histoire des technologies, il marque notamment le rôle de la production alimentaire, l’évolution des germes caractéristiques des populations humaines denses, favorisées par la révolution agricole, le rôle de la géographie dans la diffusion contrastée de l’écriture et de la technologie, selon la latitude en Eurasie, mais la longitude aux Amériques et en Afrique.

Complètement cramé !

Gilles Legardinier

Lassé de tout, Andrew Blake quitte l’Angleterre et se fait embaucher comme majordome en France, au Domaine de Beauvillier. Confronté à de surprenantes personnalités, sa patronne, Odile, la cuisinière, Manon, ou encore Philippe, le régisseur, lui qui croyait en avoir fini avec l’existence va être obligé de tout recommencer… Déjà plus de 300 000 lecteurs conquis. “Un hymne à la vie, hilarant et très réconfortant !” Femme Actuelle. Cet ouvrage a reçu le prix confidentielles.com

Comment découvrir sa mission de vie ?Devenir qui je suis, être et rayonner

Sarah Diane Pomerleau

Plusieurs parmi nous avons passé une partie de notre vie à rejeter l’incarnation, à nous demander pourquoi nous n’avions pas atterri sur la bonne planète, à pester contre la Terre et les humains. Nous rendions les autres responsables de nos souffrances et nous tentions de nous échapper de ce que nous croyions être une prison terrestre. Ou encore nous remettions notre pouvoir et notre bonheur entre les mains des autres, des anges, des maîtres, de l’invisible, du ciel, des autres dimensions, que nous sentions loin de nous et que nous cherchions à atteindre pour ne plus ressentir la Terre, notre corps, notre vie.

Canne

Jean Toomer

Jean Wagner (Traducteur)

Dans ce roman symphonique, Jean Toomer fait chanter tout ensemble la terre et le peuple de Géorgie, les rues et les habitants des quartiers noirs de Washington. Du crépuscule à l’aurore, il fait ressentir la terreur et l’habitude du vivre ensemble séparés des Noirs et des Blancs. Il y a la beauté de Karintha “parfaite comme le soir quand le soleil descend” et des “yeux de Fern (qui) ne désiraient rien que vous puissiez lui donner”.
Il y a la haine qui tue Becky ” la femme blanche qui avait eu deux fils noirs ” et qui rend fou le professeur Kabnis “venu dans le Sud pour l’affronter”. Publié en 1923 à New York, le premier livre de Jean Toomer, Canne, eut un succès immédiat et il est désormais considéré comme un classique de la littérature américaine.

Beaux rivages

Nina Bouraoui

C’est une histoire simple, universelle. Après huit ans d’amour, Adrian quitte A. pour une autre femme : Beaux rivages est la radiographie de cette séparation. Quels que soient notre âge, notre sexe, notre origine sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d’amour. Les larmes rassemblent davantage que les baisers. J’ai écrit Beaux rivages pour tous les quittés du monde. Pour ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur.
Pour ceux qui pensent qu’ils ne sauront plus vivre sans l’autre et qu’ils ne sauront plus aimer. Pour comprendre pourquoi une rupture nous laisse si désarmés. Et pour rappeler que l’amour triomphera toujours. En cela, c’est un roman de résistance. N. B. Une nouvelle preuve du talent éclatant de Nina Bouraoui. Alexandre Fillon, Lire. Personne ne décrit comme elle le goût salé du bonheur retrouvé. Olivia de Lamberterie, Elle.

 

Les désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire Tome 1

Tout commence mal…

Lemony Snicket

Rose-Marie Vassallo (Traducteur)

Brett Helquist (Illustrateur)

Cher lecteur, Je regrette fort de devoir le dire, mais le livre que voici ne contient rien de plaisant. Il raconte l’histoire de trois enfants qui ont toutes les déveines et collectionnent les calamités. Dans ce seul volume, ils vont affronter un sinistre personnage, de hideux habits qui grattent, un épouvantable incendie, un complot pour dérober leur héritage et de la bouillie froide au petit déjeuner. Pour ma part, je me suis fait un devoir de relater ces funestes épisodes, mais rien ne t’interdit, cher lecteur, de remettre ce livre où tu l’as pris et d’en choisir un plus joyeux. Avec mes sentiments respectueux, Lemony Snicket.

Les désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire Tome 2

Le laboratoire aux serpents

Lemony Snicket

Rose-Marie Vassallo (Traducteur)

Brett Helquist (Illustrateur)

Cher lecteur, Si tu cherches une lecture gentille, je crains que tu n’aies pas pris le bon livre. Le récit que voici fait sourire au début : un oncle fantaisiste, des reptiles fascinants… Hélas ! ce début est trompeur, et les orphelins Baudelaire vont connaître bien des misères : une odeur détestable, un serpent venimeux, un accident de voiture, un cadenas rétif et le retour d’une personne qu’ils espéraient bien ne plus jamais revoir. Je me suis juré quant à moi de relater ces tragiques événements, mais libre à toi, cher lecteur, de refermer ce livre et de choisir quelque chose de plus drôle. Avec mes sentiments respectueux, Lemony Snicket.

Les Zazous Tome 1

L’initiation

Fred Theys

Un mouton se lève. Un geste simple, pour construire sa liberté… Ce voyage initiatique au pays des Zazous aborde, dans une lenteur propre aux œuvres contemplatives, les notions d’amour et d’amitié, d’identité et de racines…

Les Zazous Tome 2 

Un vent de liberté

Fred Theys

Le Zazou voyageur découvre la ville. Son comportement singulier va questionner des vies fragiles, et semer des graines de résistance…

Des abeilles et des hommes

Fred Theys

Albert, un jeune garçon passionné d’abeilles, va convaincre son oncle Louis que le secret de l’amour réside dans le rapport intime entre la fleur et l’abeille. Youna habite seule sur l’île aux fleurs, juste en face ; elle cultive une variété rare d’orchidée : le “Sabot de Vénus”.